06.02.2017

Compte-rendu final: « Le salon IPM ESSEN est le plus beau du monde. »

Véritable consécration du Salon international de l’horticulture

Le Salon international de l'horticulture d’Essen (IPM) a une fois de plus prouvé son rôle comme plateforme d’inspiration, d'échange et de prise de commandes pour la filière mondiale de l’horticulture. Le conférencier-star de l’évènement et spécialiste du numérique Sascha Lobo s’est exprimé sur le thème de la numérisation de l’horticulture. Plus de 57 000 visiteurs professionnels venus du monde entier ont arpenté le salon d’Essen du 24 au 27 janvier afin de découvrir les toutes nouvelles variétés, les techniques innovantes du secteur, les tendances de l’art floral et les produits d’optimisation des ventes, ainsi que de passer commande pour la saison prochaine auprès de 1 577 exposants de 45 pays. Les Pays-Bas avaient la part belle avec un stand conséquent. En effet, les Pays-Bas étaient fiers partenaires à l’occasion de cette 35e édition du Salon international de l’horticulture. L'ambiance a été tout aussi exceptionnelle entre les exposants et les visiteurs.

« Nous venons de passer quatre jours sur ce salon couronnés de succès. Le salon IPM ESSEN a réussi à prouver qu'il était le lieu de rencontre incontournable du secteur horticole mondial. Le Salon international de l’horticulture donne des impulsions déterminantes. De plus, l’évènement a été réussi non seulement d'un point de vue quantitatif, mais aussi qualitatif », explique Oliver P. Kuhrt, directeur du salon d’Essen. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Un tiers de commandes en plus ont été prises directement au salon. Environ 90 % des visiteurs ont estimé que l’offre était bonne et 93 % recommanderaient à d'autres personnes de se rendre à l’IPM ESSEN (un record). Enfin, le nombre de visiteurs néerlandais est monté en flèche (+ 3 %). C’est le résultat positif de trois années de coopération avec ce pays partenaire. L’IPM ESSEN s’est déroulé sous le signe des Pays-Bas et c’est l'ambassadrice du royaume qui a ouvert le salon à l’occasion d’une cérémonie d’ouverture divertissante.

De nouveaux groupes cibles en ligne de mire

Les plantes envahissent le lieu de vie. En ville, la tendance est au jardinage. « Urban Jungle » et « Grow your own » (littéralement et respectivement « la jungle urbaine » et « faites pousser les vôtres ») étaient les deux grands thèmes de l'édition de 2017. Les herbes aromatiques, les fruits et les légumes connaissent une popularité grandissante et en 2017, on ne les plante pas tous seuls, mais associés à des plantes fleuries. Plus particulièrement sous les projecteurs cette année : les plantes d’intérieur, qui font actuellement leur retour. Elles demandent peu d’entretien et séduisent complètement les jeunes. Pour le consommateur final, la facilité d’entretien est de plus en plus essentielle. Qu’il s'agisse de pots équipés d'un système d’arrosage intégré, de fleurs à couper d’une très longue durée de vie ou de plantes herbacées vivaces peu exigeantes, les exposants ont présenté des solutions novatrices. De nombreuses nouveautés étaient également exposées dans la zone « Plates-bandes et plantes pour balcon ». Des roses tendres aux tonalités violettes, parfois réunis dans une même fleur : voilà les couleurs qui domineront la saison prochaine dans l’horticulture. « Le salon IPM ESSEN a de nouveau été à la hauteur de sa réputation de Salon international de l’horticulture et de point de rencontre essentiel pour développer un réseau. La concurrence ne cessant de croître dans notre secteur en ce moment, il est important d’apporter des idées neuves et innovantes. IPM est la plateforme idéale pour trouver l’inspiration », indique Jürgen Mertz, président de la fédération allemande de l’horticulture (ZVG).

Un programme d'envergure avec le conférencier-star Sascha Lobo

Doté d’un vaste programme, l’IPM ESSEN a une fois de plus proposé aux visiteurs de toutes les spécialités des évènements particulièrement riches.

De nombreuses conférences étaient organisées afin que les spécialistes du secteur y partagent leurs connaissances. C'est ainsi que le blogueur, écrivain et conseiller en stratégie Sascha Lobo a décrit la manière dont le thème majeur de la numérisation peut profiter à l’horticulture lors de la toute nouvelle conférence sur l’avenir « Les perspectives de GaLaBau »(GaLaBau : fédération de l’horticulture, du paysagisme et des terrains de sport de Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Lobo a adressé le message suivant au secteur : « Ne repoussez pas et ne dénigrez pas la numérisation : faites avec ! ». Le forum international de l’horticulture organisé par le Syndicat de l’horticulture allemande INDEGA était consacré aux Pays-Bas, pays partenaire du salon cette année. Les participants ont donc animé une conférence sur les nouveaux segments du marché dans les relations commerciales entre l’Allemagne et les Pays-Bas. Pépiniéristes, paysagistes et décideurs communaux ont réuni de précieuses informations à la conférence de la fondation « La ville verte » et de l'Association des pépinières allemandes sur le thème « Nouvelles maladies, nouveaux parasites : les conséquences pour la filière horticole ».

Les professionnels présents au salon ont particulièrement apprécié les mises en situation pratiques. Le g&v CreativCenter exposait de nombreuses idées d'aménagement destinées à la PLV, des configurations de magasins adaptées et des concepts marketing. Les baies de goji et les pélargoniums comestibles comptaient par exemple des « Univers des plaisirs floraux ». Le stand de Bloom‘s avait adopté le slogan « Floral Living ». Les visiteurs y ont trouvé des gammes de produits d'optimisation des ventes destinés à présenter les fleurs dans les évènements et en magasin.

Une vitrine des nouveautés particulièrement récompensée

Pour la 10e fois, le parc d’exposition Messe Essen et la ZVG ont récompensé les meilleures nouveautés horticoles. Dans la catégorie « Plates-bandes et plantes pour balcon », le prix « Nouveauté IPM 2017 » a été remis au pelargonium zonale « Brocade Fire Night » de la société Dümmen Orange de Rheinberg (Allemagne). Dans la catégorie « Plantes en bac », c’est la mandevilla sanderi (Hemsl.) Woodson « Mini Scarlet » qui a décroché la récompense. Le prix a été décerné à l’hibiscus rosa sinensis « Petit™Orange » de la société danoise Graff Breeding dans la catégorie « Plantes fleuries d'intérieur ». Dans la catégorie « Fleurs coupées », la « White Pearls », une alstrœmère de l’entreprise néerlandaise Könst Alstroemeria, a de nouveau reçu la distinction. Dans la catégorie « Plantes ligneuses », les experts de la commission se sont prononcés en faveur du picea abies « Little Santa » de la pépinière Artmeyer d’Hörstel (Allemagne). Dans la famille des « Plantes herbacées vivaces », le jury a remis le prix à « Helleborus Gold Collection ®Ice N‘Roses® » (helleborusxglandorfii) de l’entreprise Heuger Gartenbaubetriebe, originaire de Glandorf (Allemagne). La rosa polyantha « Smeralda Green Show » de la société italienne Twelve Energy Societa Agricola SRL a cette année été désignée comme la gagnante du Prix spécial. Pour la première fois, le public composé de professionnels a pu voter pour ses préférés. Dans la catégorie des « Plantes herbacées vivaces », les visiteurs ont désigné « Helleborus Gold Collection ®Ice N‘Roses® » (helleborusxglandorfii) d’Heuger Gartenbaubetriebe comme grand vainqueur.

Le prix « Show Your Colours » récompense une excellente variété

Le prix « Show Your Colours Award » est venu récompenser une variété au fort potentiel commercial dans les catégories « Plantes herbacées vivaces » et « Plantes ligneuses ». Le prix a été décerné à la mentha requienii « MATCH &MOSS MENTHOL » de l’entreprise néerlandaise van Son & Koot BV. Cette plante couvre-sol à feuillage persistant diffuse une agréable odeur mentholée qui a séduit le jury et les visiteurs.

Une innovation technique remarquable

Le prix « INDEGA IPM Innovation Award » a été remis à une innovation technique exceptionnelle dans le domaine des fruits et légumes. Ce prix accordé par le parc d’exposition Messe Essen et l’INDEGA a été décerné au consortium 2Save Energy pour son système pour serres 2SaveEnergy.

La FDF source d’inspiration pour les fleuristes détaillants

L’association professionnelle des fleuristes allemands (FDF) a présenté les tendances, ainsi que les nouveaux concepts marketing et commerciaux qui renforcent la particularité et les avantages concurrentiels des fleuristes lors des nombreuses démonstrations effectuées en direct sur son stand « FDF World ».

Lors du Championnat d’Europe « Stars of Genoa », le hongrois Tamas Mezoffy, l’actuel champion d’Europe des fleuristes, le vice-champion Roman Steinhauer, originaire de Russie, et la Finlandaise Pirjo Koppi, qui a décroché la troisième place, ont captivé le public. Les meilleurs fleuristes allemands ont présenté leurs idées fraîches et fleuries pour ce printemps. Le champion allemand Stephan Triebe, de Hambourg, la vice-championne Sarah Hasenhündl du Bade-Wurtemberg et Mehmet Yilmaz, originaire de Rhénanie-Palatinat ont préparé le printemps approchant tout en fleurs. Ils ont réalisé leurs compositions en direct, entre autres sur le thème « Love is all around » pour la Saint-Valentin, mais aussi sur « Plant to go » et « Urban jungle ». Le public a fixé son dévolu sur le bouquet à selfie. L'animation « Happy Flower People live on stage! » a également proposé aux visiteurs enthousiastes une foule d’inspirations florales.

Le concours floral de la FDF « Flower Contest – We want you! » a permis aux participants de découvrir la concurrence internationale. Maximilian Martin représente l’Allemagne aux 44es olympiades des métiers WorldSkills à Abu Dhabi. Quant à Christina Müglich, elle incarne l'art floral allemand au concours Eurofleurs 2017 en Belgique.

 « IPM Messe Cup 2017 »

La « IPM Messe Cup 2017 » s'est déroulée sous la bannière de l’« Upcycling » (recyclage créatif). Dans la catégorie « Bouquets », la coupe a été remportée par Sabrina Hadenfeldt de la société Blumenhaus Hofgarten de Düsseldorf. La pièce de Jennifer Tiroke de Blumen Prinz, installée à Mönchengladbach (Allemagne) a remporté le prix de la meilleure plante décorative en pot. Pour les plantes vasculaires, c’est Bärbel Grzenia de Blumen für Dich und Dich (Borken, Allemagne) qui a convaincu le jury.

Instagram, Pinterest, Facebook et co. : la FDF source d’inspiration pour les fleuristes détaillants

Le « Flower Lab » et ses innovations florales ont été très bien accueillis par les groupes cibles jeunes. Il s'agissait de la première présentation de la nouvelle collection Millennial « cool flowers for cool people » dans ce cadre ; une collection conçue pour le secteur par la FDF et Florismart. La nouvelle collection de chrysanthèmes « just chrys » de 2017 a vu le jour en réponse aux nouvelles visions du quotidien et à l’évolution des besoins des consommateurs. Les créations exposées misaient sur des langages visuels de styles originaux sur Instagram, Pinterest, Facebook, etc. Pour cette édition 2017, le carré des tendances de la FDF était consacré à trois grandes tendances sociétales qui influencent la filière horticole : la recherche d'authenticité, la quête d'équilibre et la définition de nouvelles règles. Le carré des tendances de la FDF avait mis en scène des atmosphères tendance sur les thèmes « Harmonise », « Equalise », « Energise » et « Rebel ». Pour la clientèle moderne, la fleur est un produit tendance, un must-have.

Le président de la FDF Helmuth Prinz nous en dit plus : « Le nouveau concept du stand de la FDF a parfaitement fonctionné. Nos showrooms ont particulièrement séduit les jeunes fleuristes. Les tendances que nous y avions transposées comme le recyclage créatif (« upcycling ») et le style industriel ont beaucoup plu. Pour nous, l’IPM d’Essen est une plateforme précieuse qui nous permet de toucher un public de professionnels national et international et de susciter l'intérêt de personnes pour le métier de fleuriste. Nous avons eu de nombreux entretiens fructueux, de précieuses prises de contact et des échanges réussis. »

IPM ESSEN 2018

D'ores et déjà, 92 % des visiteurs et 92 % des exposants ont déclaré qu’ils participeraient à l’IPM ESSEN 2018. Le prochain Salon international de l’horticulture se déroulera du 23 au 26 janvier au parc d’exposition Messe Essen.

Présentation d’« hortivation by IPM ESSEN 2018 »

La manifestation « hortivation by IPM ESSEN » fera partie intégrante du Salon international de l’horticulture dès 2018. Les personnes intéressées ont déjà assisté à une première édition cette année, dans le hall 9. Il est désormais prévu de donner aux actuels exposants de l’IPM ESSEN et aux entreprises qui souhaitent en outre élargir leur offre en PLV à d'autres groupes de produits du salon la possibilité de présenter leurs produits dans le cadre des concepts commerciaux de la manifestation « hortivation ». Le parc d’exposition Messe Essen répond ainsi au souhait des exposants de réunir produits et concepts.

IPM ESSEN 2017 : les chiffres détaillés

 1 577 (2016 : 1 588) exposants de 45 (49) pays, dont 66 % (64 %) venant de l’étranger. L’estimation faite le dernier jour du salon faisait état d’environ 42 100 visiteurs enregistrés. Outre les participants internationaux, le programme très diversifié a attiré entre autres des invités de marque, des représentants de la presse, des représentants communaux et des sponsors. Les professionnels représentaient 98 % (97,2 %) des visiteurs et les pays étrangers 36 % (39).

Paroles d’exposants

Armin Rehberg, président du conseil d'administration de Landgard eG :

« Le salon IPM ESSEN est le plus beau du monde. Entre Johannes B. Kerner, le prix Landgard, les nouvelles solutions pour boutiques en ligne, la banque de fichiers images et les nouveaux concepts de Landgard : pour nous, l’IPM a servi de point de départ à la commercialisation coopérative 4.0. Après avoir reçu un retour très positif lors des portes ouvertes printanières de Landgard, nous pouvons déjà dire avec certitude que ces jours passés sur le salon ont été réussis. Nous sommes optimistes pour l'année à venir et nous nous réjouissons à l’avance de la saison 2017 avec nos producteurs et nos clients. »

Helma van der Louw, Bizz Communications :

« Bizz Communications réunit les pépinières néerlandaises sur le salon IPM ESSEN. Cette année, 60 entreprises y ont pris part. Cela montre à quel point le salon est important, notamment en raison de son caractère international. L’IPM ESSEN permet de regarder au-delà des frontières de l’Europe, de rencontrer de nouveaux clients et d’entretenir ses relations commerciales existantes. Cette année, de nombreuses activités étaient organisées sur notre stand, puisque le Royaume des Pays-Bas était le pays partenaire de l’IPM. Nous avons également réussi à organiser une fois de plus le prix “Show Your Colours Award”. »

Christian Bornstein, directeur d’ai-Solution :

« Nous étions nouveaux au salon IPM. Il semble que nous ayons visé juste avec notre Spargeligx, l’asperge à cultiver dans son jardin. Nous avons dû faire face à une très forte demande. Des grandes chaînes de magasins aux petits commerçants, tous voulaient avoir de l’asperge dans leur établissement. L’IPM est en tout cas à la hauteur de sa réputation de salon international. Nous avons par exemple accueilli des clients venus d’Israël et d’Angleterre sur notre stand et avons pu établir un contact fructueux avec eux. Nous avons également touché les visiteurs que nous souhaitions atteindre. Nous prévoyons de recevoir plus du double de commandes à la suite du salon par rapport aux commandes que nous enregistrons déjà sur notre site. »

Martien van den Oever, chef d’atelier chez Dutchman Industries Inc. :

« Nos machines sont utilisées sur presque tous les continents. L’Afrique est le seul sur lequel nous sommes encore absents. Nous avons connu une affluence particulièrement importante le deuxième jour du salon. Des personnes intéressées venant du Chili, du Pakistan et de nombreux pays d’Europe de l'Est s’y sont arrêtées. Des Sud-africains étaient également intéressés par nos machines. En tout cas, nous voulons revenir l'année prochaine. »

Katja Schulte, directrice générale de Lechuza :

« Pour Lezuchza, le salon de cette année a été extrêmement positif, non seulement du fait de la fréquentation du stand par les clients, mais aussi du grand intérêt des professionnels et de la qualité des contacts nationaux et internationaux que nous avons pu nouer avec des distributeurs. »

Sebastian Heinje, directeur de Diderk Heinje Pflanzenhandelsges. mbH & Co. KG :

« Pour nous, le salon IPM ESSEN marque le début du printemps. L'atmosphère était excellente. Nous avons non seulement pu avoir des entretiens constructifs avec nos clients allemands, français, anglais et scandinaves, mais aussi prendre beaucoup de commandes. Résultat : un salon réussi en tous points ! »

Christian Mütherich, directeur de Mütherich Nadelholzkulturen :

« Nous rencontrons beaucoup de clients internationaux polonais, russes et français à l’IPM ESSEN. C’est le point de rencontre idéal pour faire le point sur la saison des sapins de Noël et planifier l'année à venir. En qualité d’arboriculteurs, nous y sommes non seulement des exposants, mais aussi des visiteurs. Nous y trouvons l’offre adaptée à nos besoins ; des terres, par exemple. »

Dhr. Jos Beverborg, directeur commercial d’IPP Holland :

« Notre participation au salon s’est parfaitement bien déroulée. Les clients sont venus en nombre et nous avons accueilli beaucoup de nouveaux clients sur notre stand. Nous avons été constamment occupés, ce qui est toujours bon signe. Cette année, la demande était particulièrement forte pour les pots de couleur. Le public du salon était très international et bien informé, ce qui a eu un impact positif sur les entretiens commerciaux. Pour nous, IPM ESSEN est une plateforme très importante. C'est la raison pour laquelle nous sommes absolument certains d’y revenir l’année prochaine. »

Björn Hansen, directeur de Soendgen Keramik :

« Nous sommes très satisfaits de l’IPM ESSEN 2017. Le nombre des visiteurs et la qualité des entretiens étaient idéaux. Notre produit phare du salon était le pot filiforme « Vimmerby », qui répond à la tendance scandinave. Nos concepts de PLV extérieurs ont également reçu un bon accueil. Pour nous, l’IPM ESSEN est la plateforme internationale du secteur et nous reviendrons y exposer en 2018. »

Anika Wendorf, coordinatrice Évènements et médias chez Syngenta FloriPro Services :

« Le salon IPM 2017 a été une réussite totale pour Syngenta FloriPro Services. Un très bon salon durant lequel nous avons eu la possibilité de rencontrer nos clients dans une atmosphère agréable et de présenter nos produits et nos solutions. »

 Richard Petri, directeur marketing chez Selecta One :

« Il y avait une très bonne ambiance à l’IPM ESSEN. Nous sommes très satisfaits du déroulement du salon. Cette année, nous avions agrandi notre stand. Nous avons connu une affluence très forte et continue. Nous avons réussi à susciter un grand enthousiasme parmi les visiteurs avec notre nouvelle campagne destinée aux consommateurs, que nous présentions pour la première fois au secteur.

Frank F. Lock, président du Syndicat de l’horticulture allemande INDEGA & directeur de Lock Antriebstechnik GmbH :

« L’IPM ESSEN 2017 présentait des innovations ingénieuses. Le hall 3 a évolué et renforcé son internationalité, en particulier du côté des exposants. Nous avons également trouvé la nouvelle organisation du hall très positive : les halls 3 et 7 composent désormais un espace dédié aux techniques grâce à la galerie qui les relie. Une autre étape encore plus importante a été franchie en plaçant les fruits et légumes au centre de l’attention, en les considérant comme un thème essentiel polyvalent ; une dimension qui devait être renforcée et s’inscrire dans la durée. L’octroi du prix « INDEGA Innovation Award » de cette année reflète également la grande internationalité du secteur et nous sommes heureux qu’une collaboration hollandaise entre quatre sociétés ait remporté le prix. Il est dans l'intérêt de l’INDEGA de soutenir le travail d’innovation par-delà les frontières. En qualité d’exposants, nous sommes également satisfaits de LOCK. Grâce à notre nouveau produit « EZD 52 », nous avons pu établir le dialogue avec de potentiels clients et réaliser des entretiens commerciaux concrets. »

Aidan Campion, directeur Prospection Monde chez Bord na Móna Horticulture :

« Pour nous, l’IPM ESSEN est le salon spécialisé le plus important au monde. C’est le Salon international de l’horticulture. Voilà pourquoi nous concentrons nos activités et nos dépenses sur cette foire en janvier. Là, je parle aussi pour les autres exposants. Nous y participerons également sans hésitation l'année prochaine. L’organisation est excellente du tout au tout. Merci, IPM ESSEN ! »

Helmut Selders, président de l’Association des pépinières allemandes BdB :

« L’IPM ESSEN marche toujours aussi bien pour nous que pour nos membres, qui nous ont fourni des retours positifs sur la question. Comme les années précédentes, nous étions au milieu du hall 11 consacré aux pépinières, non seulement comme interlocuteur pour les membres de la BdB et nos collègues des pays européens voisins, mais aussi comme plateforme de rencontre devant leur permettre de tisser un réseau. Nous nous sommes entretenus avec beaucoup d’entreprises intéressées pour adhérer à l’association, ainsi qu’avec de nombreux jeunes en formation. Des responsables communaux sont également venus à notre rencontre. Pour tous, les espaces verts des villes étaient au cœur des préoccupations. Voilà la raison pour laquelle nous avons entrepris une initiative originale en mettant nos arbres présentés au monde professionnel du salon IPM sous les yeux du grand public : la ville d’Essen profite désormais de 53 nouveaux arbres ! Nous avons fait ce cadeau à la Capitale verte de l’Europe pour 2017 de la part de l’Association des pépinières allemandes en collaboration avec les pépinières Ehren, Ley et Reincke. Présentés au niveau de la « Tree parade », tous les habitants d’Essen pourront en profiter dans le centre-ville dès la semaine prochaine. Nous remercions l’architecte paysagiste Andreas Kipar pour sa merveilleuse idée et Simone Raskob, responsable du service environnement de la ville d’Essen, qui se chargera de continuer à entretenir les arbres. »